Votre Salon

TROUVEZ UN SALON

TROUVEZ LE SALON LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS

Géolocalisez votre position

et affichez les salons de coiffure Jean Louis David près de chez vous

ou

Rechercher uniquement les salons avec un Bar à Styles

Trouvez tous les salons pour réaliser un SPEED BRUSH, un SPEED CURL ou un SPEED UP-DO

 Diane, créatrice de Mademoiselle D.
Diane, créatrice de Mademoiselle D.
Diane, créatrice de Mademoiselle D.
Styles & tendances

Mademoiselle D, made in Paris

Partagez

À l'approche des trois ans de la marque, Diane, créatrice de Mademoiselle D, une ligne de vêtements vendus presque exclusivement sur Internet, nous raconte ses débuts, la conception des collections et sa façon de gérer tout ça.

Direction Le So, un restaurant recommandé par Diane dans le quartier de Sentier à Paris. Fauteuils et miroirs en osier, murs céruléen et lumière tamisée... un espace chaleureux, propice aux confidences.

Mademoiselle D, la marque de vêtement de Diane fêtera bientôt ses trois ans. Un rêve devenu réalité pour cette autodidacte amoureuse des tissus qui coud depuis ses 14 ans.

Racontez-nous la genèse de Mademoiselle D.

Il y a trois ans, j'ai recommencé à coudre parce que je ne trouvais pas mon bonheur dans les magasins. Puis, j'ai continué à créer des modèles pour mon entourage que j'ai posté sur les réseaux sociaux. Très vite, j'ai reçu des messages pour reproduire certaines pièces, mes premières commandes à honorer étaient là ! Ensuite, tout s'est enchaîné. Les neuf premiers mois ont été assez compliqués puisque je m'occupais du patronage, de la couture, de l'expédition des commandes, du service client... Mes semaines étaient très rythmées mais j'ai eu la chance d'être épaulée par mon mari ! Depuis je suis entourée d'une modéliste, de couturières, d'un photographe et d'une amie en charge du service

Le made in Paris est ambitieux...

Cela s'est fait tout naturellement. Quand au bout de quelques mois, j'ai commencé à crouler sous les commandes, j'ai dû trouver une solution pour les honorer : un atelier pas trop éloigné. Du coup, je contrôle toutes les étapes de la confections et surtout je travaille avec des artisans qui ont une sensibilité proche de la mienne et la même passion pour les belles finitions.

  Une partie de la collection de l'automne 2016.
Une partie de la collection de l'automne 2016.

À quel rythme créez-vous ?

Je propose une collection par saison et des nouveautés tous les 15 jours. Le plus souvent ce sont des vêtements, chics et dans l'air du temps (blouses, robes...), mais cela peut-être aussi des chaussures, des sacs à main. Tout est en série limitée, donc il est très rare de croiser deux personnes portant la même tenue.

Vous êtes très présente sur Instagram avec 27k d'abonnés...

C'est avec ce réseau que tout a commencé ! Mademoiselle D est principalement distribuée en ligne, donc par la force des choses, mes clientes sont connectées. Du fait du nombre restreint de pièces, cela veut aussi dire qu'il faut être présente dès l'ouverture de la vente pour avoir sa target ! Pour moi, Instagram est le nouveau bouche-à-oreille. Un lien direct avec le public pour communiquer sur les nouveautés,les événements ou recueillir les avis sur mes dernières créations. J'utilise également Facebook pour communiquer sur la marque, tandis que Snapchat me permet d'en dévoiler les coulisses.

"Instagram est le nouveau bouche-à-oreille"

Vous reste-t-il du temps pour prendre soin de vous ?

Oui, mais tout est chronométré ! Le matin, j'applique un sérum et une crème sur le visage. J'ajoute un peu de poudre bonne mine et du mascara, voire du rouge à lèvres si j'ai un rendez-vous.

Enfin, quels sont vos projets pour Mademoiselle D ?

Beaucoup de mes clientes dans le monde entier aimeraient avoir un petit corner Mademoiselle D près de chez elle, nous cherchons donc maintenant des distributeurs en France mais aussi en Europe.

En savoir plus :
Crème éclair
Crème éclair
Rechercher uniquement les Bars à style

Trouvez tous les salons pour réaliser un SPEED BRUSH, un SPEED CURL ou un SPEED UP-DO