Votre Salon

TROUVEZ UN SALON

TROUVEZ LE SALON LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS

Géolocalisez votre position

et affichez les salons de coiffure Jean Louis David près de chez vous

ou

Ce qu'il faut savoir avant de faire une coloration
Ce qu'il faut savoir avant de faire une coloration
Ce qu'il faut savoir avant de faire une coloration
Coloration

Dix choses à savoir avant de colorer ses cheveux pour la première fois

Partagez

Vous souhaitez changer de couleur mais n'osez pas sauter le pas. Avant votre première coloration, voilà tout ce que vous devez savoir.

1. Avant de colorer, définissez vos attentes

C'est le meilleur moyen de ne pas être déçues. D'abord, demandez-vous si vous voulez un changement radical ou non? En fonction, optez pour une nuance plus ou moins proche de votre base naturelle. Une coloration peut donner du relief à des cheveux raplapla ou donner de l'éclat à une chevelure terne par exemple. En fonction de l'effet souhaité, les techniques employées ne sont pas les mêmes : des mèches de différents tons pour plus de volume ou un balayage pour apporter un flash de lumière aux longueurs. Vous adorez changer de tête? Préférez une coloration temporaire plutôt que permanente.

2. Vous ne pouvez pas choisir n'importe quelle couleur

À moins de craquer pour la tendance des cheveux manga, une couleur réussie c'est d'abord une teinte choisie en fonction de votre carnation de peau et de la couleur de vos yeux. Pour avoir bonne mine avec un teint pâle et des yeux clairs par exemple, préférez un blond cendré plutôt que doré. Si vos yeux sont foncés et votre teint mat, troquez le blond pour un caramel plus naturel. Vos habitudes vestimentaires et votre personnalité entrent également en jeu. Brune, blonde ou rousse, réfléchissez bien à tous ces facteurs et demandez conseil à votre coloriste avant de décider. Vous hésitez toujours entre deux teintes ? Sachez que la coloration est souvent plus foncée que ce que vous imaginez. Optez donc pour la nuance la plus claire, elle est plus proche du résultat attendu.

3. Une coloration n'est pas une décoloration

Elle ne permet d'éclaircir vos cheveux que de quelques tons. Pour un changement radical comme un passage de brune à blond, elle n'est pas toujours suffisante. La décoloration est alors la seule option.

4. Pour camoufler les cheveux blancs, toutes les colorations ne sont pas égales

Pour dissimuler vos mèches poivre et sel à 100%, optez pour une coloration permanente qui offre une meilleure couvrance qu'une coloration temporaire.

5. Le résultat est différent d'un cheveu à l'autre

N'espérez pas sortir du salon avec la couleur de cheveux de votre star préférée ou celle de votre amie qui fait pourtant la même coloration que vous. La teinte obtenue dépend de votre base naturelle et de l'état de votre fibre capillaire. Une même couleur varie toujours un peu d'une personne à l'autre.

6. Dans tous les cas, confiez votre coloration à un coiffeur

Pour éviter les ratés, confiez votre chevelure à votre coloriste. Grâce à son expertise, il ajuste les dosages et le temps de pose à la nature de vos cheveux. Vous avez ainsi plus de chance d'obtenir un résultat à la hauteur de vos espérances qu'avec une teinture à la maison.

7. Vos longueurs risquent d'être plus sèches

Pour donner une nouvelle couleur à vos cheveux, la teinture ouvre les écailles de la fibre capillaire afin d'y faire pénétrer les pigments. Ce processus fragilise les cheveux qui retiennent moins bien l'hydratation. Résultat : vos longueurs s'assèchent.

8. Après une coloration, vous devez changer votre rituel soin

Les cheveux colorés ont besoin de soins particuliers. Pour préserver l'intensité de votre couleur et nourrir vos longueurs, il vous faut un shampoing qui fait moins dégorger la couleur et un masque qui soigne en profondeur pour révéler son éclat.

9. Avoir les cheveux colorés, c'est aussi entretien régulier et un budget

Avec la repousse, la couleur implique des retouches indispensables chez le coiffeur. Comptez un rendez-vous mensuel pour l'entretien des racines avec une teinture classique, contre un tous les 3 mois pour des techniques de coloration partielle comme les mèches, le balayage ou le tie & dye. Ce qui entraîne un certain coût annuel. Pour entretenir vos racines, refaire quelques mèches ou raviver l'éclat de votre balayage, les délais entre deux passages chez votre coloriste et les tarifs ne sont pas les mêmes. Un paramètre à prendre en compte au moment de décider de la technique choisie.

10. Pour retrouver votre couleur naturelle après...

Avant de colorer, sachez que retrouver votre couleur naturelle sera plus ou moins facile en fonction de la technique de coloration choisie. Une temporaire disparaîtra d'elle-même au fil des shampoings, comptez 5 à 8 semaines. Si certains reflets sont résistants, rendez-vous en salon et demandez un nettoyage à votre coiffeur pour faire partir les derniers pigments. Avec une coloration permanente, l'unique solution est de laisser repousser vos racines et de couper progressivement les longueurs colorées à mesure que les cheveux poussent.

En savoir plus :
Color therapy
Color therapy