Votre Salon

TROUVEZ UN SALON

TROUVEZ LE SALON LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS

Géolocalisez votre position

et affichez les salons de coiffure Jean Louis David près de chez vous

ou

Le vrai-faux du lissage des cheveux
Le vrai-faux du lissage des cheveux
Le vrai-faux du lissage des cheveux
Lissage

10 idées reçues sur le lissage des cheveux

Partagez

Le fer à lisser abîme les cheveux, le lissage est réservé aux cheveux bouclés... Ne laissez plus les idées reçues mener vos longueurs à la baguette ! Découvrez quelle technique convient à votre chevelure en passant au crible ces préjugés qui induisent en erreur.

1. Le fer à lisser brûle les cheveux

Faux... à moins de mal l'utiliser. Les passages répétés des plaques chaudes sur une même mèche et l'utilisation quotidienne, sans protection, du fer à lisser finissent effectivement par abîmer la fibre capillaire. Pour éviter ces inconvénients, appliquez toujours au préalable un soin thermo-protecteur qui, tel un bouclier, protège les cheveux de la chaleur. Ne passez jamais plus de deux fois au même endroit et pensez à régler la température en fonction de votre type de cheveux pour éviter la surchauffe (modérée sur cheveux sensibilisés, fins ou fragiles et plus élevée s'ils sont épais).

2. Le fer à lisser peut s'utiliser sur cheveux humides

Oui et non. Même si certains fers sont présentés comme spécifiques pour utilisation sur cheveux humides, mieux vaut éviter car la fibre capillaire est toujours plus exposée à la chaleur quand elle est mouillée. Si vous êtes pressées, il est donc préférable d'utiliser un sèche-cheveux avant de passer au lissage.

3. Le fer à lisser ne peut pas s'utiliser avec des extensions

Faux. Mieux vaut utiliser un lisseur pour raidir vos extensions plutôt qu'un sèche-cheveux et une brosse. Ces derniers, en tirant, risquent en effet d'abîmer vos ajouts.

4. Le lissage, c'est temporaire

Plus ou moins, mais pas toujours ! Cela dépend du type de lissage employé. Si les résultats obtenus à l'aide d'un fer à lisser sont éphémères, le lissage professionnel en salon dure bien plus longtemps, grâce notamment aux soins qui y sont associés.

5. Le lissage professionnel est un défrisage

Faux. Si les deux méthodes ont la même finalité (rendre vos longueurs raides), elles ne font pas appel aux mêmes techniques. Le principe du défrisage, plus radical et plus agressif, n'est pas basé à sur la chaleur mais sur des produits chimiques. Il modifie la structure du cheveu définitivement et, de ce fait, est permanent jusqu'à la prochaine repousse. Avec le lissage, toujours lié à la chaleur d'un fer, même quand il est combiné à des actifs comme dans lelissage brésilien par exemple, le résultat reste temporaire, 4 mois environ. Une exception toutefois, le lissage japonais, qui combine les deux techniques. Les cheveux sont d'abord raidis par des plaques, puis un produit lissant est appliqué mèche par mèche avant de repasser le fer à lisser dessus. Utilisé en priorité sur les cheveux très bouclés ou crépus, le rendu est spectaculaire et permanent.

6. Le lissage professionnel est réservé aux cheveux bouclés

Faux. Bien qu'il soit idéal pour dompter les cheveux bouclés et crépus, il s'utilise aussi sur des chevelures aux ondulations plus floues. Il offre un lissage impeccable aux cheveux mousseux et permet d'éliminer les frisottis des mèches sensibles à l'humidité. En bref, il est l'atout majeur d'une coiffure parfaite en toutes circonstances.

7. Toutes les techniques peuvent s'appliquer à tous

Faux. Les techniques à utiliser varient en fonction de la nature de vos cheveux. Sur une chevelure abîmée par exemple, privilégiez un lissage brésilien qui va soigner la fibre capillaire grâce à la kératine. Le lissage brésilien, lui, ne peut pas être réalisé sur des cheveux colorés ou méchés. Dans tous les cas, votre coiffeur saura vous orienter vers la meilleure technique pour un résultat optimum.

8. Avec un lissage longue durée, pas besoin d'entretien

Faux et vrai. Ave le lissage brésilien, les effets s'estompent progressivement donc pas besoin de retouches. En revanche, avec un lissage japonais, il faut faire des retouches, au minimum deux fois par an au niveau des racines pour garder votre chevelure lisse et homogène.

9. Avec un lissage professionnel, plus besoin de lisseur

Pas forcément. Toutes les techniques de lissage professionnel ne se valent pas. Si les longueurs ultra lisses sont au rendez-vous avec un lissage japonais, elles conservent leur souplesse avec un lissage brésilien. La kératine va détendre la fibre, mais pas la raidir. Pour faire des retouches et avoir un lissage impeccable, votre fer à lisser reste votre meilleur allié.

10. Un lissage permanent empêche les boucles

Faux. Même après un lissage professionnel, rien ne vous empêche de boucler vos longueurs au fer. Vous retrouvez votre chevelure lisse après un shampoing. Par contre, les boucles tiennent parfois moins bien. Oubliez en revanche les services de boucles semi-permanentes après un lissage japonais, car la structure de votre fibre capillaire, déjà modifiée, ne les supporte pas.

En savoir plus :
Liss Therapy
Liss Therapy