Votre Salon

TROUVEZ UN SALON

TROUVEZ LE SALON LE PLUS PROCHE DE CHEZ VOUS

Géolocalisez votre position

et affichez les salons de coiffure Jean Louis David près de chez vous

ou

Tout ce que vous devez savoir sur les chutes saisonnières de cheveux.
Tout ce que vous devez savoir sur les chutes saisonnières de cheveux.
Tout ce que vous devez savoir sur les chutes saisonnières de cheveux.
Cheveux abîmés

Cheveux : anticiper les chutes saisonnières

Partagez

Tous les jours, vous perdez entre 50 et 100 cheveux. Un phénomène normal qui peut s'accentuer lors des changements de saison. Voici quelques astuces pour prévenir cette chute capillaire.

Qu'est-ce qu'une chute capillaire saisonnière ?

Durant le printemps et l'été, les rayons du soleil stimulent la croissance des cheveux. A l'automne, ce processus se ralentit et les cheveux en fin de vie chutent de manière plus abondante. Ce phénomène peut passer complètement inaperçu chez certains et prendre une ampleur spectaculaire chez d'autres.

Comment la détecter ?

Pour savoir si vous êtes sujette à une chute capillaire saisonnière, il suffit de faire un petit test rapide. Passez vos mains dans vos cheveux plusieurs fois de suite en couvrant toute la surface et mettez les cheveux récoltés sur une feuille blanche. Si vous en récoltez plus de 15, la chute est avérée. Dans le cadre d'une perte saisonnière normale, elle ne doit pas durer plus de 4 semaines, 6 semaines maximum. Au-delà, il faut consulter pour en détecter la cause.

Si c'est un phénomène naturel, pourquoi la prévenir direz-vous ? Pour assurer une meilleure repousse, éviter un affinement du cheveu ou une chute trop abondante.

Des vitamines en prévention

Pour limiter la chute et surtout pour booster la pousse des cheveux, il est essentiel d'apporter par voie orale des nutriments à la peau et au cuir chevelu, plus particulièrement. Misez sur les fruits et les légumes pour les vitamines mais aussi sur des aliments riches en carnitine. Un acide aminé qui fortifie les cheveux et prévient leur chute que l'on trouve en grande quantité dans le boeuf, le porc, la morue ou encore l'avocat. Plus facile d'utilisation, les compléments alimentaires sont une bonne alternative pour s'assurer les bonnes doses quotidiennes et renforcer l'efficacité des apports.

De l'huile de ricin comme stimulant

Très appréciée depuis l'Antiquité, l'huile de ricin est un concentré de vitamine E. Cela lui confère des vertus anti-oxydantes et régénératrices inouïes. Elle favorise par ailleurs la micro-circulation sanguine au niveau du cuir chevelu, nourrit les racines et les fortifie. La chute s'en trouve fortement ralentie. Très grasse, l'huile de ricin s'applique généralement avant d'aller se coucher, directement les racines.

Un massage pour assouplir

Peau très fine sur laquelle sont implantés les cheveux, le cuir chevelu mérite une attention toute particulière. Sans aucun soin, il a en effet tendance à perdre de sa mobilité et à se coller progressivement au crâne. Il en résulte une circulation moins bien assurée en profondeur entraînant des cheveux mal oxygénés, ternes et affaiblis. Un processus qui peut de plus accentuer la chute saisonnière ou non. Un massage de 2 à 3 min durant votre shampoing suffit à contrer ce phénomène.

Quand s'inquiéter ?

Si au-delà de six semaines, si vos cheveux continuent de tomber, un autre agent perturbateur (stress, désordre organique, etc.) que le changement de saison peut en être la cause. Il est alors impératif de consulter un dermatologue pour obtenir un traitement adapté et endiguer la chute.

En savoir plus :
Oil Therapy
Oil Therapy